Tongariro Alpine Crossing, le retour

Près de trois mois après avoir effectué le « Tongariro Alpine Crossing », nous avons décidé de nous attaquer, une nouvelle fois, à la randonnée d’une journée la plus connue de Nouvelle Zélande.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que nous adorons marcher pendant des heures (!) et surtout parce que la première fois, nous avons affronté plusieurs obstacles parmi lesquels la neige, le brouillard et le vent qui nous ont empêché de profiter pleinement du paysage.

Petit rappel du Tongariro Crossing : randonnée de 19,4 kilomètres parmi les montagnes du Tongariro National Park :

Tongariro-Crossing-Map-Small-Aug-2012

 

Différentes altitudes :

Tongariro-Alpine-Crossing-Cross-Section-Small

Contrairement à la première fois où nous avons effectué le Tongariro Alpine Crossing, cette fois-ci, le soleil était au rendez-vous tout comme les centaines de touristes ! On nous avait prévenu que l’été et pendant les vacances scolaires, il y avait énormément de monde mais on ne s’attendait pas à tant de personnes au mois de février. Heureusement, plus nous avancions dans la randonnée, et plus nous étions tranquilles.

Levés à 5h20 pour commencer la randonnée à 7h, nous avons pu profiter des premiers rayons de soleil sur les montagnes :

tongariro bis1 tongariro bis2

 

Je vous propose maintenant de comparer ces deux photos prises à trois mois d’intervalle :

tongariro 3 tongariro bis3

Un paysage complètement différent !

On se sent petit dans ces moments là :

tongariro bis4

Le Mont Ngauruhoe, d’une hauteur de 2 287 mètres a servi de décor pour le Mordor du Seigneur des Anneaux

tongariro bis5

Un plateau, en plein milieu des montagnes :

tongariro bis6

Paysage magnifique :

tongariro bis7 tongariro bis8

 

De nouveau le Mont Ngauruhoe :

tongariro bis9

Le « Red Crater » :

tongariro bis10 tongariro bis12

 

Les « Emerald and Blue Lakes » :

tongariro bis11

Les « Emerald Lakes » :

tongariro bis13 tongariro bis14

La couleur des lacs ainsi que les traces présentes sur les montagnes sont dues à la présence de minéraux tels que le soufre. Il y avait également une forte odeur d’œufs pourris près de ces lacs…

tongariro bis15 tongariro bis16

tongariro bis17

Le « Red Crater » ainsi que le Mont Ngauruhoe au loin :

tongariro bis18 tongariro bis19

 

Le « Blue Lake » :

tongariro bis20

Vers la fin de la randonnée, on peut apercevoir le volcan Rahui, toujours en activité :

tongariro bis21

 

Après environ 6 heures de randonnée, nous étions contents de pouvoir nous reposer mais surtout d’avoir fait une nouvelle fois, le Tongariro Alpine Crossing…

Laisser un commentaire